Transmets ce que tu as reçu - Catherine M.

25 Dec 2014

« Dans l’Église, il n’y a pas de place pour les jeunes ». Grand blanc ... Plus un geste ... Les yeux écarquillés, choquée, j’attends ... Je suis face à un problème : je suis jeune, et visiblement, il n’y pas de place pour moi. Heureusement, l’orateur reprend la parole. Mais à mon grand désespoir, il répète. « M’avez-vous bien compris ? Dans l’Église, il n’y a pas de place pour les jeunes... D’accord, j’avais bien entendu. … Dans l’Église, continue-t-il, il n’y a de la place que pour des disciples ».

Je me suis donc interrogée. Le seul moyen d’avoir une place est de devenir disciple, mais qu’est- ce qu’un disciple ? Y a-t-il réellement une confrontation entre le « jeune » et le « disciple » ? Ces mots sont-ils vraiment incompatibles ? 
La notion de disciple est une notion dynamique, elle peut se comprendre et s’exercer de deux manières différentes mais cumulatives : recevoir et donner. Dans l’Évangile de Matthieu au chapitre 28, Jésus s’adresse à ses disciples. Voici les ordres qu’il leur donne, que l’on peut résumer en trois actes : - Faire des disciples - Baptiser ces disciples - Leur enseigner à obéir. L’Évangélisation, j’ai bien compris ; Dieu aimerait que tous les hommes soient sauvés (2 Pierre 3.9), et je suis à fond pour ça ! Mais la réflexion que j’ai eu grâce à cette « phrase-choc » m’a conduite à faire un constat bien triste de mon implication dans l’église. Le problème est que je ne suis ni indispensable, ni vraiment douée. Pourtant, il n’y a qu’une option dans la vie que propose l’Évangile. Une option, mais deux notions indissociables : la foi et le service. Nous ne pouvons pas choisir .
Mais comment servir l’église ? La réponse est simple : Transmets ! Comme je dis souvent lorsque je suis de mauvaise foi : « facile à dire »... Je pourrais résumer cette idée en une phrase. Ma place dans mon église se matérialise par ce comportement, qui en fait est un état d’esprit : donner ce que je reçois (Luc 12.48). Tu reçois l’amour de Dieu ? Alors transmets-le. Tu reçois un don précieux ? Alors transmets-le ... Transmets.  
Dans ce cadre, le service devient la preuve de mon amour déjà envers Dieu, mais aussi envers mes frères et soeurs en Christ. 
Profiter de ma jeunesse pour servir davantage l’Église ; Oui je suis jeune, mais par la grâce de Dieu, je veux avant tout être disciple. 

Catherine M. 21 ans, disciple de Christ