Soyez féconds et multipliez les disciples – D'après un article de Seth McBee publié sur le site http://gcdiscipleship.com

26 Feb 2015

Ce qui met un frein aux mouvements de multiplication de disciples, c'est d’en faire des systèmes d’information. 

Dieu a ordonné à Adam et Eve d’être féconds et de se multiplier. Le péché fait que notre désir premier est de multiplier notre propre image, et non pas de multiplier l’image de Dieu sur la terre. Notre devoir est de montrer à toute personne qui se convertit que sa mission est de « se multiplier », pour la gloire de Dieu.

La plupart des petits groupes croient que leur but est de nouer des relations fortes ; or le but est de multiplier les disciples, et les liens qui se tissent en chemin sont un résultat de la mission vécue ensemble. Nous devons constamment parler de cette multiplication, même aux non-croyants afin qu’ils sachent déjà où aller s’ils se convertissent. Il y a une bonne analogie avec nos enfants : nous les préparons à quitter la maison et à « se multiplier » ; nous devons constamment faire de même avec nos communautés ecclésiales. La multiplication sera facilitée si nous en parlons régulièrement comme une chose normale et attendue, et si nous prions régulièrement dans ce sens.
Cependant, la multiplication nécessite des leaders qui peuvent la porter. Ils doivent être formés autant sur le plan théologique qu’au niveau du cœur. Ce leader doit savoir par expérience ce que c'est que de former des disciples ; ce sont les fruits de ce discipulat qui stimuleront le désir de faire encore davantage de disciples. Il ne suffit pas de parler de la formation de disciples, il faut la vivre !
Nous devons veiller à ce que nous faisons soit « transférable ». Quelques questions peuvent nous aider à vérifier :
     . Ai-je besoin d’un diplôme en théologie pour faire ce que je fais ? La plupart des leaders ne pourront pas suivre une formation de type universitaire.
     . Est-il nécessaire que je sois payé par l’Église pour faire ce que je fais ?
     . Quelles ressources sont disponibles aux futurs leaders pour leur permettre de ne pas être constamment à la recherche de nouveaux matériaux pour des études bibliques ?
     . Comment puis-je être un modèle d’un leadership que d’autres peuvent imiter ? Je ne me place pas en « sauveur » du groupe ni en « expert théologique », je donne l’exemple de ce qu’est le discipulat pratique.
Les personnes que je baptise ont presque toutes envie de conduire elles-mêmes une communauté missionnelle, pour eux c'est tout à fait normal et non pas une « vocation particulière » réservée à une élite.
En résumé, pour poser le fondement de la multiplication, nous devons parler régulièrement des disciples qui font d’autres disciples et donner un exemple très concret de comment cela peut fonctionner. Ainsi les nouveaux disciples auront tout de suite envie de conduire d’autres disciples dans cette voie.

Merci à Glynn Hackett pour son résumé de l'article que vous trouverez dans son intégralité sur : http://gcdiscipleship.com/be-fruitful-and-multiply-disciples/